top of page

Un chemin

vers la connaissance de soi, de l'autre, du monde

alex beoschat

     C'est ici que j'ai choisi de vous livrer une partie de qui je suis, de mon parcours professionnel, de mon rapport avec les énergies. Peut-être vous retrouverez-vous dans ces lignes, peut être cela fera t-il écho en vous: les mots ont le pouvoir de réveiller des émotions, de se reconnecter à soi. 

  

    Je sais que nous avons tous un fonctionnement et des besoins différents et j'ai conscience que pour certains, cette présentation pourrait leur sembler un peu trop longue. Aussi, si cela est votre cas et que vous préfèrez un résumé plus "factuel,  cliquez ici.  

 

 Pour les autres, je vous laisse continuer la lecture

   

Ancre 1

une sensibilité au service des autres

     D'aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours interrogé sur le sens de la vie, l'être humain, les relations... Bien que très timide et souvent dans ma bulle durant la première partie de ma vie, j'étais en réalité en perpétuel observation et questionnement sur tout.  J'avais de plus un sentiment profond, comme une vérité que je ne m'expliquais pas,  que j'existais au delà de ce corps et qu'il y avait des choses bien plus grandes et plus subtiles que le monde limité tel qu'on semblait nous le présenter. 

    Très sensible, intuitif et doté d'une forte empathie, je percevais le monde et les êtres vivants avec un regard souvent différent de la plupart des gens. Je ressentais leurs émotions, leurs vibrations, leurs souffrances avec une grande intensité qui parfois m'envahissait complètement. Je me sentais naturellement poussé à les écouter, les aider et prendre soin d'eux, souvent au détriment de mon propre bien-être. 

   Il me semblait percevoir des choses que les autres paraissait ne pas voir, des ressentis et des certitudes venues de nul part qui m'amenait à me questionner toujours plus sur notre existence. J'ai ainsi grandi avec cette sensation de ne pas appartenir à cette planète, d'être différent et de ne jamais rentrer dans les cases malgré moi.  

sensibilité au service des autres

     Bien que ce ne fut pas toujours facile à vivre au quotidien, cette hypersensibilité, cette empathie, cette façon de réfléchir différemment de la majorité des gens, ma curiosité à découvrir, à explorer, faire des liens, à oser sortir des sentiers battus, ma créativité... font partie de qui je suis, et j'ai appris et continue d'apprendre à l'apprivoiser chaque jour. 

   Si tout cela constitue une part de mon potentiel, tout comme chacun, ce sont les épreuves vécues qui ont façonnées ma vie et m'ont permis d'évoluer. Tout ce que j'ai pu traverser (décès de mes parents, maladie, violence physique et psychique, agression, ruptures douloureuses, isolement, opération qui tourne mal, harcèlement, perte d’emploi …) a contribué à révéler mes blessures, les parties d'ombres à travailler, les croyances limitantes....Aujourd'hui, je les vois comme des expériences qui ont été nécessaires à mon évolution,  à la compréhension des choses plus en profondeur, pour me permettre de les dépasser et trouver les ressources en moi.  Et je comprends à quel point elles ont contribué à me préparer à ce que j’allais pouvoir apporter autour de moi.  

    Cette grande sensibilité me permet de voir la vie différemment. Là où certains ne voit que des rocher, ou des arbres, ou des nuages, j'y vois des visages, des coeurs, des animaux, des vibrations. La vie est comme un arc-en-ciel aux multiples couleurs, il peut y avoir de la magie partout quand on regarde autrement ce que l'on a sous les yeux. C'est sans doute pour cela que je ressens le besoin souvent de me retrouver dans la nature, de communier avec elle, d'observer, de partager. Et c'est face à l'océan fleurant bon les embruns bretons que je trouve le plus grand ressourcement et la plus grande connexion. 

sensibilité

Un parcours professionnel tourné vers le prendre soin

parcours professionnel, relation d'aide,

     Accompagner, guider, transmettre, voilà les verbes que j'ai souhaité conjuguer pour aider chacun à (re)trouver le chemin de son épanouissement, pour (re)naitre à Soi. Aussi, mon parcours professionnel ne représente qu'un outil, qui évolue au fil de mes connaissances, de mes compréhensions, mais également de mon cheminement sur comment être le plus utile possible pour permettre à chaque personne, à chaque âme, de passer les différents seuils bénéfiques à son évolution. 

 Malgré la vision et la prise en charge globale inhérente à mon métier, j'avais la sensation de "bloquer" sur des situations et de ne pouvoir aller plus loin dans mon accompagnement. Bien que de formation scientifique, je me suis ouvert et intéressé très jeune à d'autres façons de voir les choses, à d'autres approches possibles. C'est donc vers ce domaine, guidés par mes intuitions, que je me suis dirigé pour trouver d'autres réponses. Dans le cadre de mon travail de salarié, j'ai eu ainsi l'opportunité de me former en kinésiologie, décodage biologique, auriculothérapie, réflexologie plantaire. Parallèlement, afin de répondre à ce besoin d'ouverture et de compréhension du monde, des relations, de l'être humain, je me suis intéressé de près ou me suis formé à différentes approches (fleur de Bach, EFT, PNL, CNV, Reiki...). Je n'ai jamais été exclusif dans mes approches, ni pensé qu’une était meilleure qu’une autre. J’ai simplement pris connaissance, intégré, réinterrogé, remis en cause et fait des liens entre elles pour permettre une meilleure qualité de mon accompagnement.

    En accord avec la personne et le corps médical, j'ai pu utiliser tout au long de mon parcours professionnel,  ces différentes techniques complémentaires auprès des patients. 

      Touché par le mal-être présent chez le personnel de l'hôpital et souhaitant pouvoir les aider, une demande d'intervention avec des approches alternatives est faite auprès de la DRH. En juin 2018, le projet voit le jour et je suis détaché 1 journée par semaine auprès des agents du CH Eureseine pour leur proposer des séances d'accompagnement thérapeutique et soins énergétiques. L’agenda se rempli vite, montrant les besoins d’un personnel hospitalier en souffrance. A partir de juillet 2019, ce sont 2 jours par semaine qui sont dédiés à ces séances.

Parallèlement,  je décide de créer mon autoentreprise début 2018 pour apporter mes compétences et mon expérience à un plus larger public. 

 

     En janvier 2020, je quitte mon poste de paramédical pour me consacrer uniquement à mon autoentreprise, continuant toutefois à intervenir 2 jours par semaine auprès des agents des hôpitaux de Vernon et d'Evreux en tant que vacataire.

  J'ai suivi le chemin de mon évolution, de la meilleure façon de pouvoir mettre mes compétences au service de chacun. Depuis, je continue d'apprendre, de découvrir,  d'aller plus loin dans la compréhension des choses pour offrir toujours un accompagnement de meilleure qualité.  C'est dans ce but que je me suis notamment formé à 4 nouvelles approches: 

     Quant aux énergies, elles sont le fil rouge depuis de nombreuses années, comme si elles faisaient partie de moi et permettaient de créer du lien entre toutes ces connaissances. 

     Si le choix des études n'était pas forcément défini au départ, il a toujours été évident pour moi que je souhaitais exercer un métier tourné vers les autres, pour les "aider à aller mieux".

   En 1999, je suis donc sorti diplômé en ergothérapie. Après plusieurs remplacements dans des centres de rééducation, mon chemin m'a amené à poser mes valises dans l'Eure. Durant 20 ans, j'ai travaillé en tant qu'ergothérapeute, que en EHPAD, à l'hôpital de Vernon ou encore dans une unité d'évaluation, de réentrainement et d'évaluation socioprofessionnel auprès d'un public cérébrolésé.  J'y ai accompagné de nombreuses personnes que ce soit sur le plan cognitif, physique, psychoémotionnel, relationnel ou bien encore lors de fin de vie. 

 

     Durant tout ce chemin professionnel, j’ai appris à prendre soin et non à soigner, à amener les personnes à trouver leur propre réponse, leur propre clé, à reprendre le pouvoir de leur vie, à mieux se connaitre. Je ne viens pas guérir. Je suis un médiateur, un facilitateur, un catalyseur, une passeur d'âme. Je souhaite permettre à chacun de s’éveiller à sa propre conscience. A ce moment-là alors, le miracle peut se produire.  

professionnel

Un chemin d'ouverture aux énergies et aux mondes subtils

     Les énergies, les plans plus subtils, j'ai grandi avec même si ce n'était pas des choses dont on parlait aussi ouvertement à l'époque. Je crois que d'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu ce sentiment étrange de ne pas appartenir à cette planète, mais que j'étais venu y faire quelque chose.  Je ressentais des choses, parfois sous forme de convictions profondes venues de "nulle part" mais que je savais inébranlables (je sais aujourd'hui que l'on appelle cela la clairconnaissance), parfois sous forme de frissons vibratoires parcourant mon corps (clairsentience). Les évènements par la suite, donnaient souvent raison à ces perpeptions particulières. Je ressentais parfois des présences et il était pour moi naturel que nous ayons une connexion avec des êtres appartenant à une autre dimension (que certains appelle ange, ou guides ou encore la Source). Mes nuits étaient peuplées de rêves multiples dont je me souvenais dans le détail, et où pour certains, je sentais qu'ils étaient bien plus que des projections de l'inconscient.  J'ai eu cette chance de grandir ouvert à toutes ces possibilités infinies de notre être. Sans doute cela faisait-il parti du chemin pour m'amener à travailler avec les énergies. 

Energies, plans subtils

     Ce n'est que vers l'âge de 24 ans que j'ai commencé à réellement prendre conscience de mes capacités à utiliser les énergies pour aider autour de moi. Après une opération où je cicatrisais très mal, j'avais été voir un magnétiseur. A la suite de cette unique séance, la paume de mes mains a commencé à me chauffer et me picoter en continu. Eclairé par mon intuition, je me suis alors intéressé de plus près à ce qui pouvait toucher aux énergies. J'ai expérimenté ce que j'avais appris et ce qui me guidait et me suis rapidement rendu compte que j'arrivais naturellement à soulager des douleurs physiques avec mes mains. C'était le début de ma rencontre officielle avec le travail énergétique. 

monde subtil

      Par la suite, les rencontres que j'ai pu faire, mes lectures, les formations, les synchronicités... ont  été autant de petits cailloux déposés pour m'accompagner sur le chemin de mon potentiel. Mon cerveau, couplé à la liberté créative et intuitive que je m'autorisais fusaient, faisant des liens entre tout, décloisonnant chaque approches pour ouvrir de nouvelles portes. Ma curiosité naturelle m'a alors amené à explorer de nombreuses voies, pour apprendre, comprendre et évoluer. 

     

     Lorsque l'on commence à ressentir que l'on a quelque chose à faire avec les énergies, il n'est pas évident de savoir comment les utiliser, ni dans quel but. Ces questions, je me les suis posé dès le départ, et je pense qu'elles ont été et sont encore aujourd'hui, le garant pour ne pas  utiliser ce potentiel n'importe comment. 

    Ainsi, les choses se sont révélées à moi au fur et à mesure de mon évolution, de mes compréhensions, de mon ouverture. Comme pour tout, cela se fait par étapes, dont certaines sont très rapides et d'autres plus lentes. J'ai vite découvert que bien loin de ne soulager  que les douleurs physiques, j'avais des facilités particulières pour travailler sur la sphère psycho émotionnelle, et très rapidement également à distance sans avoir eu besoin de l'apprendre. Ainsi, d'année en année, mes soins se sont enrichis non pas d'une technique particulière, mais de mes connaissances (celles apprises et celles retrouvées). 

   Nous avons tous la capacité d'utiliser les énergies, mais nous ne sommes pas tous fait pour en faire la même chose (car chacun a sa place et chaque place est importante). Je voyais autour de moi des personnes qui semblaient travailler plus sur le soulagement des douleurs et maladies physiques, d'autres plus sur la sphère psychique, certaines encore semblaient être plus spécialisées sur tout ce qui touche aux corps énergétiques et aux chakras, là où d'autres travaillaient essentiellement sur l'âme. Pendant longtemps, je n'arrivais pas à expliquer ce que je pouvais apporter par les soins énergétiques que je proposais. Les autres énergéticiens semblaient spécialisés plus particulièrement dans un domaine et de mon côté, j'avais accès à tous les domaines sans pour autant me sentir spécialiste dans un. Il m'aura fallu des années pour comprendre que loin d'être un spécialiste, j'étais un généraliste et que c'était sans doute là ma spécialité: pouvoir intervenir sur différents plans du plus dense au plus subtil, du karmique au transgénérationnel, sur les corps énergétiques, comme sur l'âme, et bien plus encore. Et comme tout généraliste, j'ai mes limites et il est parfois utile de voir un "spécialiste" dans un domaine particulier.  J'ai longtemps pensé que j’étais là pour aider à guérir et soigner. Aujourd’hui je comprends que je suis là pour accompagner l’être humain à avancer sur son propre chemin, passer à l’étape d’après, à s’éveiller à sa conscience, à se libérer pour naitre enfin à son soi authentique et profond. Je reste persuadé que l'on nous donne à la naissance exactement les outils dont nous avons besoin pour nous accomplir et offrir notre contribution au monde.

    Voilà plus de 20 ans que j'évolue en conscience et que ce potentiel latent s'éveille et se renforce chaque jour. J'ai conscience que je suis loin d'avoir découvert tout ce que cela me permettra d'apporter autour de moi, mais je sais que l'on avance par étape. Si toutes les capacités que j'ai aujourd'hui s'étaient réveillées au début de mon travail avec les énergies, j'aurai sans doute été débordé et ne les aurai pas utilisé de la meilleure façon qu'il soit. Finalement, chaque palier , chaque expérience, et l'entrainement  est nécessaire à l'optimalisation son potentiel latent pour en offrir la plus belle version. 

bottom of page